Latest News

9 conseils pour vous aider à atteindre vos objectifs de remise en forme

Prêt à ressortir vos baskets et à suivre votre routine de remise en forme pour enfin atteindre votre poids idéal?

Que vous suiviez une routine pour la première fois (ou pour la première fois depuis longtemps) ou que vous souhaitiez simplement recentrer vos efforts, vous trouverez ici de précieux conseils sur les points à garder à l’esprit au moment de vous lancer.

Ces astuces vous aideront à tenir le coup lorsque vous lutterez pour atteindre vos objectifs de remise en forme, même si vous vous sentez de mauvaise humeur, fatigué, contrarié ou affamé.

À faire: Prendre des photos “Avant”

À ne pas faire: Paniquer en les regardant.

En recueillant toutes les informations de base (votre poids, votre tour de taille, votre apparence torse nu ou en bikini), vous disposerez d’un point de départ clair.

Par la suite, en consignant à nouveau ces informations (nous recommandons généralement de les reprendre tous les 30 jours, à moins que vous ne suiviez le programme 21 Day Fix), vous verrez les progrès que vous avez réalisés.

À faire: Se peser une fois par semaine

À ne pas faire: Se peser tous les jours.

Votre poids peut fluctuer quotidiennement en fonction de la quantité de sodium que vous avez consommée la veille, de la quantité de sueur que vous avez produite pendant votre séance d’entraînement, de vos passages aux toilettes, de la période du mois, etc.

Si vous êtes du genre à vous décourager en voyant votre poids augmenter de 500 g ou le double (ou plus) en 24 heures, je vous recommande de vous peser à peu près au même moment chaque semaine.

Cela vous donnera une meilleure idée de la tendance d’évolution de votre poids. N’oubliez pas que vous risquez de prendre quelques kilos au cours des premières semaines d’un programme.

À faire: Manger en fonction du corps que vous voulez, pas de celui que vous avez

À ne pas faire: Supprimer tous ses aliments préférés.

Considérez cette nouvelle aventure comme un bootcamp. Vous vous entraînez pour obtenir le corps que vous avez toujours voulu avoir. Alors, donnez-lui la nourriture dont il a besoin.

Des protéines maigres, des glucides complexes et beaucoup de légumes riches en nutriments.

Imaginez votre régime alimentaire comme une répartition 80/20. Mangez sainement 80 % du temps. Ne vous stressez pas à cause des autres 20 % du temps.

Si vous voulez vraiment cette bière ou ce biscuit, faites-vous plaisir. Un biscuit ou une bière, ce n’est pas ça qui vous mènera à la perte.

À faire: Planifier ses repas et organiser sa cuisine

À ne pas faire: Attendre le jour même pour tout organiser.

En planifiant vos repas à l’avance, il vous est plus facile de manger de manière plus saine, parce que vous n’avez pas à y penser tous les jours.

À faire: Avancer malgré la douleur

À ne pas faire: Se forcer au point de se blesser.

Selon Edwards, “la douleur est un rite de passage, mais il est toujours difficile d’y faire face. Ne vous lancez pas à 100 % le premier jour, mais augmentez quotidiennement l’effort en fonction de ce que vous ressentez. Si vous avez mal, ralentissez, mais n’arrêtez pas. Faire une séance d’entraînement à 50 % est bien mieux que ne rien faire. Cela vous aidera aussi à faire disparaître plus rapidement vos courbatures.”

À faire: S’attendre à avoir un peu faim et à être de mauvaise humeur au début

À ne pas faire: Retomber dans ses anciennes mauvaises habitudes.

Quel que soit le changement que vous opérez, qu’il s’agisse d’une nouvelle routine de remise en forme ou d’un déménagement à l’autre bout du pays, certaines douleurs feront forcément leur apparition.

Le changement est en effet source d’inconfort. Préparez-vous à vous sentir un peu fatigué: vous aurez peut-être faim, vous aurez peut-être mal, vous serez peut-être de mauvaise humeur… mais il est très probable que la transition vers votre nouveau style de vie n’en sera que plus facile.

“La douleur et la faim vont de pair,” explique Edwards. “Quand on a mal, on se sent diminué et cela incite à manger pour réparer son corps. Les deux sensations vont s’apaiser ensemble. Pour contribuer à ce processus, réfléchissez éventuellement à une nutrition ou à une prise de compléments alimentaires ciblée. Le fait d’ingérer la bonne nourriture au bon moment minimisera votre envie de trop manger.”

À faire: Suivre son calendrier d’entraînement

À ne pas faire: Attendre le lundi pour recommencer lorsque l’on a manqué une séance d’entraînement.

Si vous avez manqué une séance d’entraînement pour cause de maladie ou de voyage, ou si vous n’aviez tout simplement pas envie de la faire, ne vous inquiétez pas. Reprenez simplement l’entraînement.

À faire: Reprendre le programme si on a décroché

À ne pas faire: Se sentir coupable, avoir l’impression d’avoir échoué et attendre le jour, la semaine ou le mois suivant pour recommencer.

Personne n’est parfait. Ni moi, ni vous, ni nos entraîneurs. Il arrive à tout le monde de mal manger ou de manquer une séance d’entraînement. Ne laissez pas cela définir votre journée, votre semaine ou votre mois.

Remontez en selle sans attendre. Il s’agit d’un parcours et vous ferez forcément face à quelques ratés en cours de route.

Si vous vous relevez et persévérez, vous finirez par arriver à bon port.

À faire: Partager ce que vous faites et trouver des personnes qui vous pousseront à tenir vos engagements

À ne pas faire: Écouter les détracteurs.

Si vous partagez vos activités avec ceux qui vous entourent, vous aurez plus de chances de réussir, dans la mesure où vous créez un système de soutien social auquel vous devrez rendre des comptes.

Ils ont leurs raisons de se comporter de la sorte (généralement, la jalousie ou la peur) ; restez simplement positif et faites appel à votre système de soutien lorsque vous avez besoin d’aide.

What's your reaction?

Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0

You may also like

More in:Latest News

Leave a reply

Your email address will not be published.